La Prévention des accidents pour les Parents : Les Chutes !

Les Chutes : un accident pas si anodin!

Que ce soit une chute à vélo, d'un cheval, dans les escaliers... Tout le monde, petit, moyen, grand, seul, à plusieurs ou cause de facteurs étrangers, est déjà tombé au moins une fois dans sa vie !

Le plus souvent les chutes sont anodines et provoquent l’hilarité général !

Allez, avouez!

On a tous déjà rigolé ou souris face à une personne qui tombe en s’emmêlant les pinceaux, même si je ne doute pas que vous soyez allé l’aider dans la seconde qui suit ! Enfin j'espère!

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui ce sont les chutes chez les enfants. Car même s’ils tombent plus souvent que nous, dû à l’apprentissage de la marche ou à leurs côtés casse-cou, il est parfois difficile de déterminer si leur chute est grave ou non !

Donc chez Family Sauvetage et la Fédération Française de Prévention des Risques Domestiques, on vous aide à y voir plus clair!

La Chute : Championne de France des accidents domestiques !

Vous ne rêvez pas les chutes sont la première cause d’accidents domestiques en France.

Sur les 20 000 accidents domestiques se produisant chaque année dans notre pays environ 7 sur 10 sont dû à une chute.

Le volume est absolument énorme !

Les victimes sont le plus généralement les personnes âgées, plus fragile et perdant facilement l’équilibre mais également les enfants de moins de 6 ans.

Les chutes peuvent se produire en n’importe quel occasion de la vie courante et peuvent entraîner des accidents plus ou moins graves :

  • Egratignures
  • Entorses
  • Fractures
  • Traumatismes

C’est pour cela qu’il convient d’être très vigilant lorsqu'une chute se produit.

Cependant tous les parents qui ont eu à assister à leur enfant qui tombe ont ce point commun : comment savoir la chute est grave ou non ?

Comment savoir si une chute est grave ?

Pour déterminer la gravité d’une chute il est important de prendre plusieurs facteurs en compte et d’essayer de trouver des indices qui laissent à penser que la chute est grave.

Les circonstances

C’est d’une logique implacable mais forcément plus la chute aura été haute, plus le risque de blessure est important.

Le problème est que parfois la notion de hauteur est compliquée à mesurer. Je m’explique :

  • Nous sommes tous d’accord pour dire qu’un enfant qui tombe de cheval, tombe de haut.
  • Un Nourrisson qui tombe d’une table à langer ou des bras de ces parents tombe de haut.

Dans ces deux cas vous n’avez pas de doutes, un avis médical sera demandé en urgence.

Mais qu’en est-il de l’enfant qui tombe d’un vélo ou d’un canapé ? La chute est beaucoup moins impressionnante mais peu être tout aussi grave !

Dans ce genre de chutes il faudra que vous vous attachiez à trouver des indices chez l’enfant qui laissent à penser que le choc ait pu entraîner des lésions. Une surveillance de votre enfant ou de votre bébé doit alors se mettre ne place.

Les premières secondes

Les premières secondes après une chute sont très importante et le conseil que je peux vous donner est d’essayer d’aller contre votre instinct de parents : ne relevez pas votre enfant immédiatement ! Laissez-lui quelques secondes !

Je sais c’est dur, mais c’est une bonne méthode pour contrôler qu’il aille bien !

S’il se relève seul, c’est qu’il n’a pas de problème au niveau de son équilibre, qu’il n’a pas d’entorse ou de fracture qui l’empêche de tenir debout.

Les premières minutes

Il est important de voir si après être tombé votre enfant pleure et combien de temps.

Des pleurs prolongés peuvent indiquer des douleurs qui ne sont pas visibles à l’œil nu. Cependant gardez à l’esprit que les personnes qui connaissent le mieux votre enfant… C’est vous ! Si votre enfant pleure facilement face à un événement impromptu peut-être que les pleurs un peu long sont du à son caractère.

Cependant si habituellement, il ne pleure que peu, peut-être y a quelque chose de plus grave ?

Les premières heures, jours !

Les symptômes qui doivent vous alerter rapidement sur la gravité d’une chute, particulièrement sur la tête, sont :

  • Les vomissements
  • Les maux de têtes. Si l’enfant est trop petit pour parler, vous constaterez que qu’il se touche beaucoup le visage ou le crane.
  • L’amnésie
  • Une fatigue intense
  • Le prostration. C’est le fait pour un enfant d’être d’un coup très calme, comme éteint.
  • L’agitation

Pour les deux derniers symptômes, faites vous confiance, comme je vous l’ai dit plus haut, vous seuls connaissez vos enfants et vous seuls serez aptes à déterminer s’il y un changement d’attitude ou non.

Tous ces symptômes sont à surveiller jusqu'à 72h après une chute.

N’hésitez pas informer la personne qui garde votre enfant de la chute afin que la surveillance puisse être continue.

Que faire si vous constatez l’un de ces symptômes ?

Si vous constater l’un des symptômes sur votre enfant lors de sa surveillance, n’hésitez pas à appeler le centre 15, qui est le SAMU pour obtenir un avis médical.

Le médecin régulateur vous dirigera vers la structure la plus à même à prendre en charge votre enfant !

Vous avez des questions ou des expériences à partager ? Dites-nous le en commentaire !

Laissez un commentaire

Tous les commentaires sont vérifiés avant leurs publication
Couvrir une Poussette l’Été est très Dangereux!
Couvrir une Poussette l’Été est très Dangereux!
Couvrir la poussette de son enfant l'été, lors des fortes chaleurs est une très mauvaise idée qui peut le mettre en d...
Lire
Tout savoir sur la Noyade Sèche
Tout savoir sur la Noyade Sèche
La noyade sèche est source de beaucoup d’inquiétude pour les parents! Faisons le trie entre le vrai et le faux ainsi ...
Lire
Le Rot de Bébé est-il Obligatoire? Astuces et conseils!
Le Rot de Bébé est-il Obligatoire? Astuces et conseils!
Le rot est-il obligatoire? Est-il dangereux de coucher son bébé sans faire le rot? Comment faire pour aider son bébé ...
Lire
Nous utilisons des cookies pour nous permettre de mieux comprendre comment le site est utilisé. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez cette politique.
Vous suivez Family Sauvetage